fbpx

Écris Par Jonathan Lessard

2021-05-26

“Les sommets au Québec sont petit et n’offrent pas de gros défi”

J’entends souvent cette phrase-là. Je l’ai probablement dit souvent aussi. Dans le nord des États-Unis il te suffit de tourner un coin de rue pour tomber sur une montagne très difficile. Malgré tout, quand tu regardes comme il faut, tu as de très beau défi Sportif au Québec aussi!

Des Laurentides jusqu’en Gaspésie en passant par l’Estrie, je suis allé chercher une liste de 5 sommets qui t’offrent des sentiers de randonnée sportive pour te remettre en forme cet été!

Qu’est-ce qu’on attend? Prépare ton cardio!

Le tour du mont Sutton

Distance : 17 KM

Durée: 7 heures

Le mont Sutton et son Round top est une randonnée très populaire en Estrie. Bien que le sentier le plus populaire, celui du round top sois raide, il n’est pas le plus sportif. Pour aller chercher un plus gros défi, il faut s’attaquer au tour du mont Sutton.

De l’accueil principal, il te suffit de commencer par suivre le sentier du dos d’orignal. Tu vas commencer à descendre, c’est normal. Le premier sommet que tu vas atteindre est celui des Hollandais. La suite, ce fait toujours sur le sentier du dos d’orignal, qui a mon avis, est génial pour courir un peu.

Ensuite, à l’intersection, tu vas pouvoir te diriger vers la passe de l’ourse / le nombril. Par la suite, tu vas pouvoir rejoindre le mont Gagnon. Après, tu te diriges vers le lac Spruce qui est assez connu et du lac Spruce tu suis le chemin jusqu’au Round Top. Attention, cette partie du sentier est généralement très fréquentée.

Les gens ne sont généralement pas au courant, mais du sommet Round top, tu peux continuer et te rendre jusqu’au dernier Sommet Abenakis avec le lac Mohawk. De là, ton ascension est terminée! Le retour se fait par le sentier principal de round top.

Parc Sutton: https://www.parcsutton.com/les-sentiers/parcours-suggeres

Ruisseau des chênes – Mont Orford

Distance : 9.4 KM Aller-retour

Durée: 4 heures

Le mont Orford est réputé pour être un sommet assez demandant. Le sommet principal appartient à la station de Ski et la plupart des gens commencent leur ascension de la station de ski. De là, tu peux te rendre directement au sommet en suivant le remonte-pente de la station de Ski. Personnellement, je me dirige du côté de la Sepaq.

Le parc de la Sepaq nous offre le très beau sentier du ruisseau des chênes. Dès le début du sentier, tu pourras admirer une belle chute. Plus impressionnante au printemps qu’en été. Ce que je préfère du sentier, c’est qu’il est très rocheux, parfait pour ceux qui comme moi adore sautiller de roche en roche.

Ton départ se fait du stationnement du ruisseau des chênes. De là tu vas marcher quelques minutes pour rejoindre l’entrée du sentier située en bordure de la route. Le sentier va te faire monter et descendre assez souvent, car tu vas avoir le droit à deux sommets en cours de route. Une fois le deuxième sommet atteint, tu vas redescendre jusqu’à atteindre l’intersection avec le sentier principal du mont Orford.

De là, fini le sentier du ruisseau des chênes et tu embarques sur la piste du mont Orford pour ta dernière ascension jusqu’au sommet. Ce bout de piste est le plus à pic du sentier. Au sommet, profite en pour jeter un coup d’œil au sentier altitude, un parcours en bois qui fait le tour de la montagne et te donnes d’impressionnant point de vue.

Le retour se fait par le même chemin. Si tu aimes courir en sentier, c’est le moment parfait pour ça. À part vers la fin de ton retour, le sentier du ruisseau des chênes est agréable pour faire un petit jogging tout le long du retour pour t’épuiser comme il faut.

Mont Orford : https://montorford.com/fr-ca/ete/randonnee-pedestre

Sepaq Orford : https://www.sepaq.com/pq/mor/index.dot?language_id=2

L’acropole des Draveurs

 

Distance: 11.2 KM

Durée: 5 heures

L’Acropole est un classique des randonnées québécoises. Malheureusement surnommé l’autoroute des draveurs à cause de sa popularité depuis quelques années, ça n’en reste pas moins une randonnée magnifique et très physique pour les personnes qui ne sont pas habituée. C’est considéré comme la randonnée la plus difficile des parcs de la Sepaq.

Pour se rendre au début du sentier, il faut prendre une navette payante à partir du stationnement de la Sepaq. Rendu au camping du Pin blanc, tu vas pouvoir débarquer et commencer le sentier de l’acropole. Le plus gros défi se trouve dans les 2-3 premiers kilomètres du sentier. Celui-ci monte en escalier tout le long jusqu’au sommet.  N’hésite pas à prendre ton temps et des pauses au besoin!

La fin du sentier est assez tranquille et j’ai personnellement adoré courir la descente de l’acropole par la suite. N’oublie pas de souffler un peu et d’admirer la vue au sommet qui est à couper le souffle.

Pour éviter les foules, je te conseille d’arriver à temps pour la première navette le matin ou d’y aller une journée de semaine. Ça va te permettre d’éviter l’achalandage monstre de l’acropole.

Parc national des Hautes‑Gorges-de-la-Rivière‑Malbaie:  https://www.sepaq.com/pq/hgo/

Le tour du Mont Albert

Distance: 20.4 KM

Durée:7-8 heures

Le paysage de la Gaspésie est très réputé. Le parc national de la Gaspésie n’en fait pas exception. Même si tous les sommets du Parc en valent la peine, Le tour du Mont Albert est l’une des randonnées les plus difficiles du parc. Ça boucle de 18 km prend facilement 6 à 7 heures à faire.

Le sommet du mont Albert est un grand plateau, ce qui est différent de la plupart des sommets que tu vas rencontrer. Si tu es chanceux, tu vas aussi pouvoir y croiser des caribous de la Gaspésie!

Pour profiter pleinement du sentier, du départ à l’accueil du parc National, tu dois suivre les indications du sentier du Mont Albert. Une fois la route traversée et que tu commences le début du sentier, tu vas croiser un sentier qui va vers la gauche. C’est ta direction, en théorie, c’est le sens inverse du sentier mais, ça en vaut la peine! Tu auras une meilleure vue sur la vallée du diable comme ça!

De là, s’entame la longue marche sur le sentier de la grande traversée. Très rocheux, j’ai adoré sautiller de roche en roche ici aussi. Tu peux admirer la vue en cours de route. La fin du sentier rendu au mont Albert se fait même dans une chute et monte vraiment raide. Un bon défi pour terminer cette longue marche en sentier.

N’hésite pas à profiter du sommet, pour redescendre, tu dois traverser le plateau du sommet et le sentier pour redescendre se trouve de l’autre côté! Tu as une belle vue du gîte de Mont Albert en descendant.

Lors de mon passage, j’ai même croisé quelqu’un qui as couru le sentier au complet, te sens-tu d’attaque?

Parc national de la Gaspésie: https://www.sepaq.com/pq/gas/ 

Pic Johannsen et Mont tremblant

Distance: Environs 30 KM

Durée: 12 heures

On finit avec la région des Laurentides.  Le pic Johannsen est réputé pour être le plus haut sommet des Laurentides du haut de ses 935 mètres. Le mont tremblant est aussi très connu, mais surtout pour son centre de Ski et les nombreuses activités que tu peux y pratiquer. Et si tu pouvais faire les deux randonnées en même temps ?

En effet, le sentier le toit des Laurentides continue après le sommet du Pic Johannsen pour se rendre jusqu’au sommet de Tremblant. Il est conseillé de faire la randonnée avec deux voitures. Une de stationné à chaque parc.

Du départ du sentier du toit des Laurentides tout près de la Sablonnière suivre les indications jusqu’au sommet du Pic Johannsen. Du pic, en profiter pour prendre une pause et souffler un peu. Ensuite, tu vas pouvoir continuer sur le chemin principal. Suivre les indications qui mènent vers pic White, mont tremblant. Tu vas parcourir plusieurs sommets, pic Pangman (899 m), The Edge (844 m) et le pic White qui est le sommet de tremblant (875 m).

Du sommet du pic White tu peux prendre le sentier du Grand brulé pour un retour tranquille par la forêt ou bien le grand prix des couleurs si tu veux retourner directement au bas de la montagne. Tu peux profiter un peu du village

Mont Tremblant: https://www.tremblant.ca/quoi-faire/activites/randonnee-pedestre

Pic Johannsen: https://www.sepaq.com/pq/mot/index.dot?language_id=2

Mot de la fin

J’ai souvent tendance à dire que les montagnes aux États-Unis et dans l’ouest canadien sont beaucoup plus difficiles que ceux aux Québec. Ce qui est vrai. En revanche, rien ne nous empêche de se trouver des défis au Québec et d’embarquer sur des randonnées qui vont faire travailler ton cardio et te ramener chez toi complètement épuisé

Maintenant, tu n’as plus l’excuse de « je n’ai pas de défi au Québec » pour sortir randonnée. Prend ton équipement de randonnée et qu’est-ce que t’attend pour y aller? On va peut-être se croiser sur un sentier!

Si pour toi ces randonnées semble un peu trop difficile, n’hésite pas à lire mon article de randonnée pour débutant

Assure-toi de ne rien manquer de Liveandhike en t’abonnant juste en dessous à mon Info-lettre! Deux courriels par mois et aucun Spam c’est promis!

Maintenant va et amuse-toi!

Vous pourriez aussi aimer …

7 mauvaises habitudes en randonnée

7 mauvaises habitudes en randonnée

As-tu déjà eu le besoin d’arrêter de te ronger les ongles? Et chaque fois que tu essayes, on dirait que l’envie est...

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This