fbpx

Écris Par Jonathan Lessard

2022-05-12

As-tu déjà eu le besoin d’arrêter de te ronger les ongles? Et chaque fois que tu essayes, on dirait que l’envie est plus intense ? Tu essayes plein d’autres choses pour passer par-dessus cette mauvaise habitude mais ça revient souvent. Ne t’en fais pas, ce n’est pas de ta faute.

On développe tous de mauvaises habitudes, que ce soit par nos parents, par ceux qui nous ont initiés à une activité ou même soi-même. Dernièrement, j’ai remarqué que chaque fois que je suis stressé, mes mains doivent être occupées. Je joue avec ma barbe, mes cheveux ou bien je fais juste faire quelque chose de louche avec mes mains. Si tu as déjà vu un de mes Lives, tu sais de quoi je parle.

Alors, quelles sont les mauvaises habitudes en randonnée ? Qu’est ce que toi et plein de gens faites qui n’est pas une bonne pratique ? Allons voir ça ensemble.

Apporter plus de nourriture que d’eau

Savais-tu que le corps humain peut survivre 30 jours sans manger mais seulement 3 jours sans boire? Pourtant, la première mauvaise habitude en randonnée que je vois c’est les gens qui apportent beaucoup trop de nourriture et pas assez d’eau. Je ne sais pas si c’est la peur de manquer de nourriture qui fait ça ou simplement l’habitude qu’à la maison on a toujours quelque chose à manger et qu’on grignote plus souvent que ce qu’on boit d’eau.

La plupart du temps, ton corps n’aura besoin que de simple collation en montagne. Si tu pars plus longtemps ou prévois diner au sommet, c’est correct d’apporter un peu plus de nourriture mais tu ne pars pas pour 3 jours. 1 repas et une collation font amplement l’affaire ! Tandis que pour l’eau, il faut en apporter selon la distance que tu prévois faire ou la température annoncée. Une simple bouteille d’eau pour une randonnée de 3 heures à 30 degrés l’été, tu risques de trouver qu’elle se vide pas mal vite.

Trop et mal remplir ton sac à dos

La peur de manquer de quelque chose est très présente chez la plupart du monde. Surtout lorsqu’on a pas l’habitude de sortir en forêt pour un long moment. Alors tu te dis, let’s go, on s’assure de tout avoir. Vêtement de rechange, plus de nourriture, plus d’eau, un livre pour lire et pourquoi pas rajouter d’autres vêtements justes au cas ?

La réalité de la randonnée, c’est que tout ce que tu amènes, tu le portes sur toi. Toute la journée ! Et oui, à part ton eau et ta nourriture que tu risques de réduire en chemin, tout le reste tu vas l’apporter. Je sais pas si tu sais comment que 30 livres d’équipement sur le dos c’est lourd mais imagine-toi donc que ça va te ralentir. Avant de partir en randonnée, assure-toi d’apporter oui tout ce qu’il te faut mais seulement le strict nécessaire pour le temps que tu pars. Cette partie implique de ce préparer, de savoir ou tu vas, combien de temps tu prévois partir et la météo qui annonce mais crois moi, ton dos et tes épaules vont te dire merci !

Assure toi aussi de bien équilibrer ton sac, si tu mets les bouteilles d’eau d’un côté et les vêtements d’un autre tu vas avoir tout le poids sur une épaule et c’est très mauvais pour le corps ! Il y a une super technique pour remplir son sac qui consiste a mettre le lourd dans le milieu avant et tout le léger autour.

Commencer trop tard

« L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » Je l’ai tellement entendu souvent cette phrase la et pourtant, moi non plus je ne suis pas un lève tôt. J’aime bien me prélasser le matin, la fin de semaine faire la grasse matinée et être relax le matin. La réalité de la randonnée en montagne c’est que plus que tu pars tard moins agréable que ça risque d’être.

Commencer trop tard est une autres des mauvaises habitudes en randonnée. Le monde en général tout comme toi sont porté à partir tard alors tu risques d’avoir plus de gens en sentier. En plus, s’il arrive quelque chose et que le sentier te prend plus du temps tu risques de revenir à la noirceur. Profite de la tranquillité du matin et commence plus tôt dans la journée. E qui sait, tu vas peut-être apercevoir des animaux qui n’ont pas encore été dérangés par les randonneurs.

Porter du coton

Le coton est un textile très populaire dans la création de linge. Tu vas souvent pouvoir lire sur les étiquettes « 70% coton 30% polyester ». Avec la peur d’avoir froid en montagne, les gens sont souvent portés à aller chercher du coton puisque c’est très chaud. C’est vrai qu’un vêtement en coton c’est chaud, mais pourquoi c’est mauvais ? Le coton c’est très absorbant.

C’est possible que tu sois différent des autres pis que tu n’aies pas une goûte de sueur qui coule en marchant, mais j’en doute. Plus tu vas avoir chaud en montant plus ton coton va être remplis d’eau et sentir la sueur et oui. Qu’est-ce qui va arriver rendu au sommet ? Le vent froid va souffler sur ton chandail tout trempe et tu vas avoir froid. Ton projet d’avoir chaud vient d’échouer. Pour avoir un bon chandail tu dois chercher un vêtement de sport qui sèche rapidement. Ça va éviter de rester mouillé, réduire les odeurs et tu risques moins d’avoir froid au sommet.

Tu peux voir les exemples juste en dessous :

Chandail pour homme *

Chandail pour femme*

 N’avertir personne de ta destination

Que tu partes seul ou avec un ami, des accidents ça arrive. Ce perde en sentier aussi. Et une des raisons qu’on est si bien en montagne c’est que souvent tu n’as pas de réseau. C’est la beauté d’être en pleine nature. Souvent on part sur un coup de tête, on avise personne et on se dit “let’s go”, on part à l’aventure. Une personne externe qui est au courant de quel endroit tu comptes visiter peut être un très bon filet de sureté.

Avertis un ami ou un parent que tu prévois de partir et quand est-ce que tu penses être revenu. S’ils n’ont pas de nouvelles rendues là, tu vas avoir une autre personne qui va pouvoir appeler les secours pour toi. Très pratique si tu es perdu sans réseau ou tout simplement si tu as perdu connaissance. Évite cette autre mauvaises habitudes en randonnée.

Ne pas respecter tes limites

Ce qui nous amène à respecter ses limites. Souvent on se prend en tête que le plus important c’est de se rendre au sommet. On à souvent ce désire prennent d’atteindre notre défi qui est de se rendre jusqu’au sommet. C’est plus fort que nous. C’est ça qui nous motive. Pourtant, l’important n’est pas de se rendre au sommet à tout prix mais bel et bien d’être capable de revenir jusqu’au départ.

C’est la que l’importance de connaitre ses limites arrive. Détrompe-toi, c’est génial de dépasser ces limites et je ne serais pas le randonneur que je suis aujourd’hui si je n’avais pas dépassé mes limites à de nombreuses reprises. C’est ce qui va te rendre meilleur. Par contre, revenir avec les services d’urgence n’est pas le but de ta journée. Alors apprend ou sont tes limites, à quel point tu peux te dépasser et si tu n’es plus capable, c’est correct de retourner sur tes pas. Le sommet sera encore là demain. Malgré tout il est plus résistant que toi héhé.

Ne pas se préparer du tout

Beaucoup de mauvaises habitudes en randonnée ou de problème peuvent être évités tout simplement en te préparant. Ça t’arrive souvent de te dire « okay, demain on va en randonnée ». Tu ramasses un peu d’eau de la nourriture, met ton cadran et c’est ça. Tu te sens comme si tu partais à l’aventure vers l’inconnu. Le secret, c’est que la plupart des aventuriers qui partent vers l’inconnu sont toujours préparés.

Prendre des risques pour un petit goût de l’inconnu ce n’est pas l’idéal. Informe-toi sur les sentiers que tu comptes visiter. Regarde les règlements du parc, la météo qui annonce cette journée-là et assure-toi de ne rien manquer. Si tu pars préparer à tout ce qui peut t’arriver tu vas voir que ta randonnée va être beaucoup plus trippante.

Pour finir les mauvaises habitudes en randonnée

Je ne passe pas au travers de cette liste pour te chicaner loin de la. Le but est de te faire voir les mauvaises habitudes et que tu commences tranquillement à les éviter. La prochaine fois que tu achèteras des vêtements de randonnée, regarde le matériel et évite le coton. Ou avertis un de tes amis de ta destination de la journée. En essayant tranquillement de retirer ses mauvaises habitudes en randonnée, ceux-ci seront plus sécuritaires et plus plaisantes.

Tu veux revoir les bases de la randonnée n’hésite pas d’aller lire mon article sur comment débuter la randonnée. C’est une bonne place pour commencer à faire de plus en plus de rando. Tu aimes l’article ? Tu connais des amis qui font surement ses mauvaises habitues là? Hésite pas à leur partager l’article avec les boutons de partage juste en dessous. Ça m’encourage et aide tes amis en même temps. Allez amuse toi bien et à bientôt.

Vous pourriez aussi aimer …

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This