fbpx
écolo en sentier

Écris Par Jonathan Lessard

2021-04-21

Être écolo en sentier ça se fait facilement

Un feu de camps en plein milieux du sentier, de la vitre brisée au sommet, des canettes sur le bord du sentier. C’est ce que l’on voit de plus en plus sur les sentiers depuis le début de la pandémie. Plus de gens sur le sentier veux aussi dire encore plus de déchet qu’avant. Si tu aimes les sentiers dans mon article de montagnes pour débutant, tu dois aussi apprendre à leur faire attention. Apprends comment être écolo en sentier!

Les fervents de la nature font souvent attention en sentier, mais malheureusement on paye pour ceux qui ne font pas attention. En ce jour de la terre, quel sont les gestes que l’on peut faire ensemble pour garder nos sentiers beaux pour que la nature soit l’encore des années ?

1- Ramène tes déchets.

Quand on va en sentier, c’est la moindre des choses de ramener nos déchets. Si chaque personne laissait trainer ses déchets, nos sentiers ressemblerais à des dépotoirs. Apporte-toi un sac de plus, ou un petit sac dans ton sac à dos et met touts tes déchets là-dedans. Tu les jetteras dans une poubelle à l’accueil ou bien rendu chez toi! Les animaux et les autres randonneurs te diront merci.

Une bonne gestion des déchets, c’est la première étape pour être écolo en sentier.

2- Si tu peux, ramasse les déchets des autres

Ma nouvelle initiative en 2021, c’est de ramasser les déchets que je vois quand j’en ai la possibilité. J’apporte dans mon sac à dos un sac de plastique de plus et une paire de gant réutilisable. Si chaque personne fait ça part, on peut rendre meilleur notre avenir.

Attention, tu dois rester prudent. Ne ramasse pas de la vieille vitre usée si tu n’as pas l’équipement pour. Tu dois faire attention, ramasse du mieux que tu peux. Chaque petit geste compte.

3 Marche aux bons endroits

Ça peut paraitre étrange, mais même les endroits ou tu marches on un impact sur la nature. C’est important que tu restes sur les sentiers qui ont été aménager à cet effet. Juste tes traces ça peut paraitre comme presque rien, mais imagine que chaque personne fait la même chose, très vite tu détruis une végétation.

Si tu n’as pas de sentier devant toi, habitue-toi à identifier les surfaces durables. Roche, sable, gravier, neige et glace sont les surfaces que tu vas le moins affecter. Si tu dois absolument marcher sur de la végétation, sois minutieux dans ton choix et assure-toi de ne pas trop affecter la végétation.

4 Éduquer les autres

Dans la vie, l’être humain ne connais pas grand-chose à la base. Si personne nous a appris comment bien agir, on ne pourra pas le savoir. C’est vrai pour la bonne pratique écologique. Tu ne peux pas en vouloir en quelqu’un qui ne savais pas qu’il faisait quelques choses de mauvais. Mais tu peux en vouloir à quelqu’un qui fait volontairement quelques choses de mauvais.

En passant le message, tu t’assures que de plus en plus de personne savent comment faire les bonnes choses sur le sentier! Partage mon article, discute des bonnes pratiques avec tes amis, partage des documentaires sur l’environnement de temps en temps. Chaque geste compte.

5 Si tu as envie, creuse un trou

Ça nous arrive tous d’avoir une envie urgente en randonnée. Il faut faire avec. La meilleure méthode est de creuser un trou sanitaire pour enterrer tes besoins. Les trous son facile à camoufler, accélèrent la décomposition des matières fécales et sont généralement facile à creuser

Assure-toi de faire ton trou à au moins 70 mètres de tout plan d’eau. Il faut aussi que ce soit discret et loin des sentiers fréquentés. Si tu peux, assure-toi que le trou soit au soleil, ça aide aussi la décomposition des matières fécales. Si tu fais du camping avec un groupe d’amis, assurez-vous de disperser les trous. Il ne faut pas qu’ils soient aux mêmes endroits.

6 Laisse intacte tout ce que tu trouves

C’est facile se laisser tenter par l’envie de ramasser une petite fleur comme souvenir. Ou bien de briser une branche pour te faire un bâton de marche. On pense souvent que c’est un petit geste qui n’a pas beaucoup d’impact.

La réalité, c’est que la plupart des montagnes sont des réserves naturelles avec un système écologique très sensible. Ce système se bat tous les jours pour survivre du mieux qu’il peut et chaque geste comme briser un bout d’arbre peux l’aider à perdre sont combats. Admire la nature, mais de loin. Si tu lui fais attention, elle sera encore là à ton retour.

Savais-tu qu’en Gaspésie, le simple fait de replanter de la végétation aide à bloquer l’accès au sommet au prédateur et aide à protéger le caribou des montagnes?

être ecolo en sentier

Conclusion

Si on veut profiter de nos sentiers encore longtemps, il faut y faire attention. Déjà, depuis le début de la pandémie, beaucoup de sentier ont dû fermer à cause de grabuge, des déchets ou de personne qui ne font pas attention. Être écolo en sentier, c’est important. Si tu veux en savoir plus, n’hésite pas à visiter le site de Sans trace Canada!

Peu importe ce que l’on fait, la première étape passe par toi. Tu peux décider d’en faire un jeu si tu veux mais, toi et moi on a tous notre part à faire pour aider les sentiers. J’espère que mes enfants vont pouvoir profiter des mêmes sentiers que moi. Pas toi ?

Maintenant va et amuse-toi!

Vous pourriez aussi aimer …

7 mauvaises habitudes en randonnée

7 mauvaises habitudes en randonnée

As-tu déjà eu le besoin d’arrêter de te ronger les ongles? Et chaque fois que tu essayes, on dirait que l’envie est...

2 Comments

  1. Patrick

    Bonjour,

    Une petite correction. Sans trace Québec n’est pas le bon nom. Sans trace Canada est l’organisme national qui a sa maison mère au Québec.

    Reply
    • Jonathan Lessard

      Bonjour Patrick,

      Tu as bien raison, une petite erreur de ma part je la corrige à l’instant!
      Merci pour la précision.

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This